Les bienfaits de la reconversion professionnelle : rencontre avec une ancienne coiffeuse devenue coach hypersensible

Lucas Wils
,
25 mars 2021
Le salon de coiffure de Charlotte Wils dans les années 90, dans le nord de la France.

Vous rêvez de changer de métier depuis quelques années ? La crise sanitaire vous a permis de vous recentrer sur vous-même et a fait naître des nouveaux projets dans votre esprit ? Témoignage de Charlotte Wils, ancienne coiffeuse et comédienne de théâtre, reconvertie en coach en hypersensibilité. 

Se sentir bien dans sa tête, se sentir bien au travail : c’est la clé d’une vie épanouie. Changer de profession, oui c’est possible, mais il faut s’y préparer. « Dans chacun des métiers, il faut aller voir ce qui nous intéresse, avoir cette curiosité », explique Charlotte Wils. 

« On narrête pas tout du jour au lendemain, il faut sy préparer. Cela faisait 3 ans que je faisais du théâtre, avant de my consacrer à plein temps.» En changeant de domaine d’activité, la notion de temps de travail peut-être largement différente et peut-être déstabilisant pour certains : « Je me suis retrouvé dans un grand vide. Jtravaillais tellement quand j’étais coiffeuse, ma difficulté c’était d’être face à énormément de temps libre », se souvient la spécialiste des ultrasensibles. 

« J’avais un désir de me tourner vers l’autre » 

Charlotte devient comédienne et se lance pleinement dans le théâtre à Paris, après avoir quitté son salon de coiffure.

Par rapport à son ancien métier, Charlotte a découvert un nouveau monde, avec ses vertus gratifiantes : « La littérature ma fait du bien, la découverte à travers les livres, la nature, la communication des êtres humains. » Une ouverture vers l’autre et surtout un effacement des préjugés qu’elle tenait auparavant : « Avant je vivais dans un monde, où tout était façade. Le théâtre ma fait comprendre quil y a un monde extérieur et un monde intérieur. On saperçoit que les êtres se disent les choses » 

Comédie et théâtre, sources inéluctables d’échanges, de transmission de savoirs mais aussi un travail énormément centré sur soi-même, peut-être trop :  « Quand on est comédienne, on travaille beaucoup sur soi, j’en avais assez de me regarder. J’avais un désir de me tourner vers l’autre. » 

À l’époque, Charlotte voulait se reconvertir, devenir psychologue entre autres, mais cela nécessitait des études longues. Un soir devant la télévision, son mari lui propose de regarder une émission sur le coaching. À partir de ce jour là, à l’âge de 37 ans, Charlotte décide de se lancer pleinement dans le coaching du développement personnel en entreprise et chez les particuliers. Huit ans plus tard, elle décide de se consacrer à son activité accompagnante des personnes hypersensibles.  

À seulement 51 ans, Charlotte Wils compte déjà trois métiers à son actif… Alors pourquoi pas vous ? 

Retrouvez le portrait de femmes inspirantes, qui ont osé changer de vie, tous les dimanches à 14h30 sur MyZen TV! 

Retrouvez également, la quatrième saison de My Zen People, du lundi au vendredi à 18h45 sur MyZen TV!