De son vrai nom, Joanne Rowling est née le 31 juillet 1965 à Yate, dans le sud de l’Angleterre. La mère de Joanne, transmet rapidement le goût de la lecture. Plusieurs sources racontent qu’elle aurait écrit dès l’âge de 6 ans, sa première histoire, intitulée Lapin.

C’est à ce moment précis que Joanne décide de devenir écrivaine. A cette époque, elle fréquente des enfants de son quartier avec pour nom de famille, Potter : le point de départ des aventures de l’apprenti sorcier.

A 9 ans, la famille de Joanne déménage à la campagne. Ce changement de ville fait suite au décès de sa grand-mère : Kathleen. D’où le pseudonyme d’écrivaine : J.K. Rowling Deux ans plus tard, elle écrit l’histoire des 7 diamants maudits, ce qui deviendra plus tard le récit d’Harry Potter.

A 33 ans, elle devient millionnaire  

Après un déménagement à Porto au Portugal, J.K Rowling revient à Londres, avec une situation financière précaire. On lui diagnostique une dépression clinique et elle envisage le suicide.  Elle s’installe en Ecosse, avec sa fille, elle envoie son roman à 12 éditeurs : ils le refusent tous. J.K Rowling se fait remarquer par le groupe Bloomsbury en 1996, qui la signe. Cependant, elle prend un pseudonyme masculin, peur de ne pas être lu.

Le premier roman Harry Potter est un succès fou et il est déjà traduit en plusieurs langues. En 1999, J.K Rowling devient millionnaire, avec « La Chambre des secrets » et le « Prisonnier d’Azkaban ». En 2001, Harry Potter à l’école des sorciers est adapté au cinéma.

En plus de sa carrière en tant qu'autrice, J.K Rowling est aussi une grande philanthrope. La femme verse annuellement des fonds pour la lutter contre la pauvreté et l’inégalité mais aussi pour la recherche sur sclérose en plaques.

Envie de (re)découvrir le parcours inspirant de Femmes célèbres ? Rendez-vous sur notre plateforme de streaming pour regarder Ambassadrices de l'Espoir.